Bandeau
Nivillac Cap Avenir
Cap sur 2020

Site associatif de soutien des élus de la liste "Nivillac Nouveau Cap". Espace qui permet de rendre compte de leurs expériences dans la vie de la commune et de promouvoir de nouvelles idées.

MOT DE L’OPPOSITION - Décembre 2015
Article mis en ligne le 25 novembre 2015
dernière modification le 12 décembre 2016

par Groupe NNC
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Les élus du groupe d’opposition ont décidé de mettre dorénavant en ligne le "Mot de l’opposition", avant sa parution dans le Nivillac Mag - vers le 15/12, pour le prochain.
La raison en est que nous avons constaté depuis le dernier Nivillac Mag, que la majorité, dont le maire est d’office directeur de rédaction du bulletin, répond aux arguments de notre "Mot" dans l’Édito du maire, mais aussi dans son "Mot de la majorité". Par ailleurs, l’Édito du maire étant publié en 1ère page, nos arguments sont contestés avant même qu’on n’ait pu les lire.
En prenant connaissance de notre tribune, en avant-première, vous pourrez déjà vous faire une opinion sur les sujets évoqués.

MOT DE L’OPPOSITION (décembre 2015)

Tout d’abord, comme l’ensemble de nos concitoyens, nous avons été profondément choqués par les attentats du 13 novembre dernier, qui ont frappé si durement de très nombreuses personnes innocentes dans des endroits festifs, et nous souhaitons exprimer toute notre sympathie aux victimes et aux familles endeuillées.
Ne nous laissons pas pour autant envahir par une haine ou une peur irraisonnées mais, fiers de nos valeurs républicaines, faisons face à cette menace en restant debout.

Depuis le Nivillac Mag de juin, un certain nombre de sujets retiennent notre attention.

Le PLU (Plan Local d’Urbanisme), qui est entré dans la phase finale de sa révision, a été présenté lors d’une réunion publique au Forum le 22 octobre dernier. Des panneaux explicatifs sont exposés en mairie et nous ne pouvons qu’inciter tous les Nivillacois à les consulter pour s’informer. Un PLU engage les grandes orientations d’urbanisme pour les 10 ans à venir et, par conséquent, nous concerne tous. L’enquête publique, durant laquelle les citoyens peuvent exprimer leurs remarques auprès du commissaire enquêteur, devrait avoir lieu au printemps. Une fois le PLU approuvé par les autorités compétentes, après modifications éventuelles suite à l’enquête publique, il sera soumis au vote du conseil municipal pour approbation définitive.

Au conseil de juillet, notre groupe a été vivement attaqué à deux reprises, sans fondement. Nous avons aussitôt adressé au maire et à tous les conseillers un courrier de mise au point, qu’il est possible de consulter sur notre site. La première mise en cause concernait notre intervention au sujet de la subvention attribuée à la GNDB. Nous avons été accusés de vouloir détruire les associations, rien de moins ! Il n’en est strictement rien, bien au contraire. De quoi s’agit-il ? Tout simplement, nous disons depuis le début qu’il n’est pas normal aujourd’hui que la GNDB perçoive une subvention globale de 6 000 €, qu’elle redistribue aux associations qui lui sont affiliées, alors que ces associations sont par ailleurs autonomes.
Plus grave, le 2 juin 2014, nous avions obtenu du conseil municipal que toutes les associations sollicitant des subventions fournissent dorénavant un état de leurs comptes avec tous leurs actifs, comme il est de rigueur dans toute municipalité, s’agissant d’utilisation d’argent public. Le PV de séance en fait foi. En 2015, la totalité des actifs n’apparaissait toujours pas dans le tableau remis à la « commission subventions » et au conseil municipal. Lorsque nous avons questionné sur cet « oubli », nous n’avons pas obtenu d’explications claires. Nous avons donc contesté, par notre vote, ce manquement délibéré aux décisions du conseil.

En deuxième lieu, nous avons été accusés de dénigrer le Centre de loisirs de Nivillac en incitant les parents à inscrire leurs enfants à St Dolay, ce qui est une accusation mensongère. Il a bien été constaté qu’un grand nombre de familles préférait confier leurs enfants à l’ALSH de St Dolay plutôt qu’à celui de Nivillac cet été. Mais après renseignements, ce choix serait dû à une meilleure offre d’activités, à une pratique de tarifs moins élevés (ce tarif avantageux va d’ailleurs disparaître pour les familles extérieures à St Dolay) et au fait qu’un animateur très apprécié des enfants n’exerce plus à Nivillac mais à St Dolay. Nous ne sommes donc en aucun cas responsables des choix des familles nivillacoises en ce domaine !

Toujours en rapport avec l’utilisation des finances, force est de constater que les services au public sont en diminution, en particulier en ce qui concerne les enfants. En effet, les subventions allouées aux écoles pour les fournitures scolaires, activités culturelles et arbre de Noël qui étaient de 85 € par élève nivillacois en 2014 passent à 70 € n 2015, sous prétexte d’harmonisation avec La Roche Bernard. Pour les enfants de l’École des Petits Murins, c’est « double peine » : baisse des subventions et pas de nouvelle école, pourtant indispensable, avant… ? Nous nous sommes abstenus lors du vote car il ne nous semble pas que des économies doivent être faites au détriment de nos jeunes.

De la même manière, afin de diminuer sensiblement les coûts du CAEM (école de musique), le nombre d’heures d’enseignement a été réduit d’un tiers, pendant que les tarifs augmentent de 10% à 25% pour la majorité des cours. Quant aux enfants extérieurs à la commune, ils paieront dorénavant le prix coûtant des cours, ce qui a entraîné, à la rentrée, le départ de la quasi totalité de ceux-ci. Il est évident que nous ne pouvons désormais supporter, seuls, les frais d’une école de musique (que nous ne remettons pas en cause, par ailleurs). Lors des réunions de commission, nous avons demandé que la mutualisation des deux écoles de musique des communes d’Arc Sud Bretagne (Muzillac et Nivillac) soit proposée à la Communauté de communes. Elle permettrait que toutes les communes participent à leur financement, en fonction de leur secteur, et éviterait ainsi toute exclusion des enfants de notre territoire. Nous nous sommes d’ailleurs étonnés que cette question n’ait jamais été étudiée auparavant.

Enfin, lors du conseil du 19 octobre nous avons demandé à ce qu’une délégation du maire sur la gestion des emprunts soit bien limitée aux opérations de renégociations de taux, ce qui n’était pas du tout clair dans le libellé de la délibération.
Le sujet des finances est assez sensible dans notre commune, pour que nous y portions une attention particulière. Les dotations sont en baisse nous dit-on sans arrêt, mais Nivillac a bénéficié, cette année, d’une hausse de 1,82% !

En ces temps difficiles, nous vous souhaitons néanmoins, à chacune et à chacun, de passer un Joyeux Noël et de bonnes fêtes de fin d’année ainsi que nos meilleurs vœux pour 2016.

Yolande Ameline, Patrick Buessler-Muela, Nicolas Chesnin, Marie-Noëlle Gérard-Knight, Pierre Prat
www.nivillac-capavenir.fr
nivillacnouveaucap gmail.com


Forum
Répondre à cet article

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.78
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2
En 2018, nous avons toujours besoin de vos dons. Adhérez à l’association "Nivillac Cap Avenir" et vous serez les premiers informés.