Bandeau
Nivillac Cap Avenir
Cap sur 2020

Site associatif de soutien des élus de la liste "Nivillac Nouveau Cap". Espace qui permet de rendre compte de leurs expériences dans la vie de la commune et de promouvoir de nouvelles idées.

QUAND L’ÉCOLE PUBLIQUE PAYE DE NOUVEAU LES MAUVAISES DÉCISIONS
Article mis en ligne le 5 septembre 2018

par Groupe NNC
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Dans le mot de Nivillac Nouveau Cap paru dans le Nivillac Mag de juin dernier, nous nous interrogions sur le nouveau projet du maire relatif au réaménagement de la place Saint Pierre. Nous en soulignions l’incohérence, celui-ci se faisant, à notre avis, au détriment de la réalisation du groupe scolaire public en une seule tranche.
Lors de la séance du prochain conseil, le 10 septembre, l’avant-projet détaillé d’aménagement de la place Saint Pierre sera soumis au vote des conseillers. L’investissement de ce qui serait une première tranche de travaux s’élève à 591 918 € TTC, financé en partie par un emprunt de 100 000 € et un autofinancement de 221 504 €, le reste l’étant par des subventions diverses.
Nous dénonçons à nouveau cette réalisation qui, dans le cadre de finances saines pourrait à la rigueur se justifier, mais certainement pas en l’état actuel de notre endettement (malgré la satisfaction affichée de notre adjoint aux finances se félicitant d’avoir baissé sensiblement celui-ci depuis son arrivée). Rappelons en effet qu’il semblerait impossible, d’après le groupe majoritaire, de financer l’intégralité des travaux de la future école publique et que de ce fait, les classes élémentaires ne pourront être construites qu’à une date ne pouvant être précisée actuellement. En attendant, ces élèves devront encore supporter pendant plusieurs années les inconvénients d’une école vétuste et inconfortable. Rappelons également que ce projet de la plus haute importance, s’agissant de l’éducation et du bien-être des enfants, date de 2012 ! Rappelons enfin que l’ancien maire avait déjà préféré réaliser, à l’époque, l’ensemble mairie/médiathèque/poste plutôt que l’école, sachant qu’il ne pouvait financer les deux. Une nouvelle fois, l’école publique est sacrifiée au profit d’un aménagement n’ayant aucun caractère d’urgence.
Nous n’avons pas été convaincus par les arguments avancés lors de la réunion publique tenue au Forum sur le projet de la place Saint Pierre, de même qu’une bonne partie de l’assistance. On ne voit pas par quel miracle la modification des chaussées, parkings et lampadaires pourrait attirer la foule des grands jours dans notre bourg ! Par contre, la construction d’une école aurait généré nécessairement d’importants mouvements y compris au bénéfice des commerçants de la place, malgré les dénégations du maire. Il n’y a qu’à Nivillac qu’on pense (ou fait semblant de…) qu’une école n’est pas un facteur d’animation !
Mais, comme l’a quasiment avoué le maire, il y a en 2020 des échéances électorales ! Ne s’agirait-il pas, en réalité, de faire « oublier » aux Nivillacois l’effet négatif produit par le groupe majoritaire lorsqu’il n’a pas voté l’installation du groupe scolaire public dans le bourg (comme nous le réclamions), en montrant qu’on n’oublie pas ce dernier avec ce nouveau projet ? Bref, nous faire prendre des vessies pour des lanternes à des fins bassement politiques.
Une fois de plus, ce projet relève d’une décision « au doigt mouillé », irresponsable et surtout irréfléchie quand on sait que l’installation de la fibre optique à Nivillac à partir de 2019, va nécessiter un investissement communal important (500 000 €) qui sera pour le coup prioritaire.
Histoire d’enfoncer le clou auprès de ses propres conseillers, le maire a convoqué le conseil en juillet à une réunion à huis clos sur ce projet d’aménagement en présence du bureau d’études qui en a la charge. L’un de nous y assistait à titre informatif. Il apparaît qu’une bonne partie du groupe majoritaire s’est opposée clairement au projet, reprenant notamment les arguments que nous avions avancés et faisant ainsi preuve d’un bon sens évident. La démolition d’un mur en pierres très ancien a été également dénoncée (ce que nous avions été les premiers à faire lors de la réunion publique).
Reste à savoir si ces mêmes élus vont oser s’opposer frontalement au maire lors du vote de lundi prochain, ou plutôt s’abstenir, comme ils l’avaient fait lors du vote sur le projet école permettant ainsi à une minorité du conseil de confirmer la construction sur la zone des Métairies.
Il faudra bien qu’à un moment donné, chacun assume pleinement ses responsabilités d’élu municipal.

Nivillac Nouveau Cap


Forum
Répondre à cet article

Dans la même rubrique

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2
En 2018, nous avons toujours besoin de vos dons. Adhérez à l’association "Nivillac Cap Avenir" et vous serez les premiers informés.