Bandeau
Nivillac Cap Avenir
Cap sur 2020

Site associatif de soutien des élus de la liste "Nivillac Nouveau Cap". Espace qui permet de rendre compte de leurs expériences dans la vie de la commune et de promouvoir de nouvelles idées.

MISE À JOUR DU TABLEAU COMPARATIF DES COÛTS ESTIMÉS
Article mis en ligne le 10 novembre 2017
dernière modification le 28 novembre 2017

par Groupe NNC
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Suite aux « révélations » du maire, lors du dernier conseil municipal (construction en deux tranches, et coûts estimatifs réévalués par l’architecte), nous avons fait une mise à jour du tableau comparatif des coûts estimés entre le projet actuel et un éventuel nouveau projet basé sur un bâtiment à énergie passive. Nous le joignons à cette publication.

Quelques précisions :

• Par honnêteté intellectuelle, nous avons établi notre comparatif sur une nouvelle surface utile de planchers de 2031 m2, le maire ayant précisé que le nouveau coût estimé comprenait trois classes supplémentaires (1 maternelle et 2 élémentaires). Faute d’un chiffre précis dans le dossier, nous avons donc estimé cette surface à 2031 m2 en partant de la surface précisée dans l’APD + les surfaces des 3 classes. Cependant, on est en droit de s’interroger sur un tel dimensionnement. Le programme initial, apparemment rédigé par des personnes compétentes missionnées dans ce but (EADM), prévoyait en effet 1563 m2 pour 10 classes. L’architecte nous propose maintenant 2031 m2. Que justifie une telle inflation de surface, lorsqu’on sait qu’à Missillac, le nouveau groupe scolaire (terminé en décembre prochain) prévu pour 11 classes + bureaux et espaces techniques occupe 1100 m2 (sans restaurant scolaire) et coûtera quasiment deux fois moins que celui de Nivillac ? En ajoutant les 230 m2 prévus pour les restaurants scolaires du projet nivillacois et 140 m2 de classes supplémentaires, on arrive à un total de 1470 m2, bien en dessous des surfaces proposées par l’architecte. Doit-on absolument suivre des prescriptions qui semblent relever d’une démesure hors de propos pour une commune considérablement endettée ?

• Les honoraires évalués de maîtrise d’œuvre le sont ici à décembre 2014 (données mairie). Lorsque nous serons rendus à la fin du chantier (2023 ?), nul doute qu’ils auront sérieusement augmenté. Pour le moment, aucun élément n’est communiqué à ce niveau. Lors du conseil municipal, le maire « n’avait pas le chiffre ».

• Contrairement au tableau précédent, nous n’avons pas tenu compte d’une hypothétique moins-value par retrait du projet de la commune de La Roche Bernard. C’est cette participation qui a été largement utilisée comme argument par le maire pour justifier l’emplacement actuel et obtenir un vote à l’arraché. D’une part, nous sommes dans l’incertitude totale à ce niveau, d’autre part, si le projet se maintenait dans la périphérie rochoise, cette moins-value n’aurait plus lieu d’être.

• Les économies d’énergie engendrées par le projet que nous préconisons ne sont pas chiffrées ici. Il faudrait réaliser une étude fine des coûts de fonctionnement comparés, étude qui n’a, bien entendu, pas été réalisée pour le projet actuel (nous y reviendrons). Aucun problème, la population est là pour payer.

• Le projet découpé en deux tranches, entraînerait d’ores et déjà un coût supplémentaire de 230 000 € (données architecte). Il est vrai que cela paraît peu au regard des sommes en jeu ! Quant aux multiples incidences sur la vie de l’école, il faudra en reparler.
PDF

PDF - 72.7 ko


Forum
Répondre à cet article


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.59
En 2018, nous avons toujours besoin de vos dons. Adhérez à l’association "Nivillac Cap Avenir" et vous serez les premiers informés.